Quelques problématiques des cliniques

Les tensions inhérentes aux tâches répétitives sont obligatoires ou nécessaires.

Impossible de donner de l’autonomie afin de répondre aux objectifs.

Les encadrants ne peuvent pas comprendre.

Entre les encadrants et les personnels soignants, il y a un fossé.

On n’est jamais soutenu par la direction.

L’organisation du travail ne permet pas la solidarité dans l’équipe.

Avoir des équipes cohésives (IDE, A.S., médecins), c’est une utopie.

Les imprévus : cela désorganise et cela installe de la tension.

La direction ne nous écoute jamais.

Les soignants se sentent être des variables d’ajustement.

L’organisation du travail ne permet pas la solidarité dans l’équipe.